Un lieu, une histoire

Un lieu, une histoire

Un lieu, une histoire

Automne 2012, une institution renaît...

RECH, le restaurant parisien de poissons repris par Alain Ducasse en 2007, change de décor.  Devenu au fil des marées une adresse incontournable, RECH s’épanouit désormais dans les jardins de la Maison de l’Amérique latine.

Avant tout une histoire.

Années 20, beaucoup d’Alsaciens ouvrent à Paris des restaurants de fruits de mer et de coquillages. Le Bofinger (le 1 er en 1864), la brasserie Wepler, la maison de l’Alsace, la Lorraine, Baumann et Rech en témoignent bien. Pendant très longtemps, les vins d’Alsace comme le Sylvaner et le Riesling étaient considérés comme les seuls à s’accorder le mieux avec les fruits de mer, c’est pour cette raison que chaque propriétaire Alsacien de restaurant proposait leurs vins de famille.

L'histoire du restaurant de poissons Rech

C’est ainsi que l’histoire de Rech commença en 1925 : Adrien Rech débarque de son Alsace natale à Paris. Il créé au 62 avenue des Ternes une épicerie qui devient vite un café-restaurant où l’on vient déguster des huîtres de toutes provenances. Dehors, les habitants du quartier se retournent sur le banc de fruits de mer où écaillers et livreurs s’affairent sans relâche. Une institution est née ! Et les appétits s'aiguisent à la seule évocation des trois classiques de la maison : la raie aux câpres, le camembert affiné spécialement et l'éclair géant au café ou au chocolat.

Le succès ne se dément pas avec l’arrivée du couple Meunier aux commandes de ce déjà solide paquebot à l’aube des années 70, jusqu’à ce qu’ Alain Ducasse découvre l’établissement et choisisse de lui donner un nouvel éclat, une fraîcheur et une audace toute nouvelle en 2007.

Le Tout-Paris se presse alors à nouveau dans ce haut lieu de la gastronomie encore et toujours inspiré par l’amour des produits marins.

RECH s’installe aujourd’hui dans un écrin exceptionnel, digne de sa longue et belle réputation d’excellence.

C’est en effet dans une partie des salons et du jardin de la Maison de l’Amérique latine, qui réunit au cœur du boulevard Saint-Germain les hôtels de Varengeville et Amelot de Gournay, que le restaurant de poissons dresse désormais sa table.

C’est l’architecte parisienne Marie Deroudilhe qui a été chargée de donner à l’ensemble un aspect lumineux et « marin » sans dénaturer les lieux, en jouant avec le laiton, les bois blonds, et en imaginant une spectaculaire suspension subtilement inspirée des filets des pêcheurs et un magnifique vivier d’eau de mer.

Une institution quasi centenaire, à la fois rajeunie et sublimée, qui offre désormais une superbe terrasse, ouverte toute l’année, donnant sur l’un des plus beaux jardins de la capitale.

La vaisselle est signée par le designer et céramiste belge Pieter Stockmans : le bleu cobalt, couleur caractéristique de son oeuvre, est simplement éclatant ! Chaque pièce réalisée par ce dernier est unique et constitue une oeuvre originale.

Décoration du restaurant Rech

De magnifiques assiettes en fibres de roseaux de Shinichiro Ogata aux décors de poissons peints à la main par l’artiste Jean-Pierre Guilleron ornent les murs.

Cette étrange lumière que le soleil tirait de l'eau... " Ernest Hemingway

Décoration des murs du restaurant Rech   

RECH à la Maison de l’Amérique latine

Voir le plan

217 Boulevard Saint-Germain
75007 Paris
TEL: +33 1 49 54 75 10

HORAIRES

Ouvert du lundi au vendredi
Déjeuner 12h00 à 14h00
Dîner 19h00 à 21h30

FERMETURE ANNUELLE DU 1er au 23 août